Comme nous en avions parlé dans cet article, la publicité et l’influence se rejoignent de plus en plus. Ainsi, fréquemment, lorsque l’on se balade sur les réseaux sociaux, l’on peut apercevoir des posts sponsorisés d’une marque, mais dont le contenant provient d’un influenceur. On appelle cela, de l’amplification média.

C’est aux États-Unis que l’on a commencé à voir ce type de campagnes sponsorisées qui se sont ensuite répandues comme une trainée de poudre. Aujourd’hui, rares sont les campagnes d’influence dont les contenus ne sont pas amplifiés. Selon Guillaume Doki-Thonon, CEO de Reech, là-bas, 1 dollar investi en contenu d’influence doit être valorisé par 1 dollar alloué avec de la sponsorisation sur les réseaux sociaux.

Alors qu’en France, nous en sommes (pour le moment) assez loin. Le paid social ou amplification media représente 15% à 20% du montant dépensé auprès des influenceurs.

Les États-Unis ayant toujours été précurseurs dans le domaine du marketing digital, il n’est pas improbable que cette tendance arrive plus rapidement qu’on ne le pense dans l’hexagone.

Un discours plus authentique

Faire de l’amplification media, c’est donner la possibilité à une marque de faire de l’achat média sur les réseaux sociaux avec le contenu d’un influenceur. La marque parle donc au travers du créateur de contenu, d’un vrai utilisateur du produit ou services. Et les internautes y sont plus réceptifs car ce n’est plus le pôle marketing de la marque qui a réalisé ce contenu mais bien un influenceur, un tiers de confiance que les gens suivent, et dont la prise de parole est authentique.

Des performances boostées

Faire le choix de l’amplification média pour sa campagne d’influence est pertinent pour les annonceurs. Et vous ne serez pas surpris si vous entendez dire que ne pas faire d’amplification aujourd’hui, c’est ne pas aller jusqu’au bout de sa stratégie d’influence Marketing. 

Car l’amplification permet à l’annonceur, en plus de toucher une partie de la communauté de l’influenceur (car le reach n’est jamais à 100%), d’accroitre sa portée et d’apparaître dans le fil d’actualité d’une cible spécifique qui pourrait s’intéresser, elle aussi, à ce type de contenu.

Ainsi l’amplification média permet de multiplier par 4 les performances des campagnes d’influence.

Sur Instagram par exemple, l’avantage de sponsoriser un post offre la possibilité d’ajouter un call to action afin de rediriger vers un lien. Chose qu’il est impossible de faire dans un simple post (publié par un influenceur par exemple).

Intégrer l’amplification permet également aux marques de comparer les contenus organiques les plus performants des influenceurs par rapport ceux qui ont été amplifiés afin de mieux répartir leur budget.


Réalisez vos premières campagne d’influence en autonomie grâce à notre générateur de campagne 100% gratuit !


Les méthodes d’amplifications media

Il existe deux types d’amplification et il est important de mettre cela au clair dans le contrat avec l’influenceur sélectionné.

Dans les deux cas, l’influenceur va créer du contenu pour votre marque, mais c’est la façon dont vous allez l’amplifier qui va être différente.

1- Il est donc possible d’acheter les droits sur le contenu de l’influenceur afin de le récupérer pour ensuite diffuser un post sponsorisé à notre cible. Dans cette option la marque affiche clairement son partenariat avec l’influenceur et c’est lui-même qui vient vous parler directement sur le compte de la marque. Cela peut être plus impactant en termes de visibilité

Diesel qui sponsorise une vidéo in-feed sur TikTok avec Flashboy

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Soit

2- La marque “prend le contrôle” du compte de l’influenceur afin de sponsoriser son contenu : une publication Instagram par exemple.
Ici, l’opération ressemble plus à un placement de produit amplifié où l’influenceur est mis plus en avant que la marque.

N26 qui sponsorise le contenu de Julien Fabro directement sur son compte

Ces 2 solutions ont peut-être l’air similaires, mais il n’en est rien ! L’une sera plus authentique car elle sera mise en avant par l’influenceur. Dans ce cas, les internautes pourront découvrir également cet influenceur. L’autre sera plus une mise en avant de votre marque avec la caution d’un influenceur qui accepte de faire ce partenariat avec vous. Dans ce cas, la proximité et la confiance de son audience avec votre marque est plus importante.

Certaines marques comme Ornikar, utilisent également simplement les influenceurs pour leur image. Cela reste efficace mais s’apparente à des publicités plus traditionnelles car, à l’instar de Marion Cotillard dans la pub Chanel, la marque ne bénéficient pas du pouvoir d’influence de l’influenceur via du contenu naturel sur le compte de ce dernier mais uniquement de sa popularité.

S’adapter aux codes de la plateforme

S’adapter aux codes de la plateforme où vous diffusez vos publicités est extrêmement important. L’impact auprès de votre cible n’en sera que plus fort.

Voici un exemple de Studio Danielle, pour Amazon Prime vidéo qui utilise les codes de TikTok mais également une tendance du moment : les rébus

Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo

Être transparent avec ses influenceurs

Bien que l’amplification média soit de plus en plus en vogue en France, il faudra être transparent avec le créateur de contenu, qui sont nombreux à ne pas savoir que leur contenu est utilisé par une marque sans leur autorisation. Il faut donc installer de la confiance et poser le tout, noir sur blanc, dans le contrat. Cela permettra une meilleure acceptation de cette méthode, qui a également de nombreux bons points pour les influenceurs. En effet, cela leur permet également de gagner en visibilité et de se faire connaitre à travers une audience bien plus large. 

L’influence marketing et l’amplification ne vont former qu’un dans un avenir très proche, mais comme pour toutes les nouveautés, c’est l’usage de ses utilisateurs qui rendent la méthode bénéfique aussi bien pour les créateurs que pour les marques.


💡 Des astuces et des conseils pour réussir vos campagnes d’influence ?
Inscrivez-vous à notre Newsletter !